Réduction de 10% SUPPLÉMENTAIRE sur votre première commande avec le code INTIMYA10 !

Comment entretenir sa culotte menstruelle ?

Félicitation ! Vous avez finalement décidé de passer à la culotte menstruelle pour vivre plus sereinement votre féminité. Écologique et économique, elle est parfaite pour les menstruations, la transpiration, les pertes vaginales ou les fuites urinaires légères. Il ne reste désormais plus qu’à en prendre soin, car, souvenez-vous, comme la culotte de règle est réutilisable, il vous faudra l’entretenir et la laver correctement. Et, justement, ce guide va vous aider à prendre soin de vos culottes hygiéniques convenablement : que ce soit pour le lavage, le séchage, la fréquence et la durée d’utilisation, et même les produits recommandés pour un parfait entretien de vos culottes de règles.

Pourquoi faut-il bien entretenir ses culottes hygiéniques ?

La culotte pour les règles comporte de nombreuses couches de tissus de différentes matières assurant différents rôles pour votre confort et votre bien-être, une bonne absorption, une parfaite imperméabilité, et même pour l’esthétique avec les textiles extérieurs tels que la dentelle. En effet, vous avez généralement trois couches : celle en contact avec votre peau est faite en coton doux et respirant pour un réel confort d’utilisation, puis vous avez un tissu en fibres végétales conférant à la culotte menstruelle des propriétés ultra-absorbantes, et un textile en polyester ou PUL assure l’imperméabilité de la culotte. Enfin, le revêtement extérieur ajoute un confort supplémentaire tout en rendant la culotte plus esthétique, avec de la dentelle par exemple.

De ce fait, un bon entretien permet non seulement d’augmenter sa durée de vie, mais aussi de préserver ses propriétés d’absorption et d’imperméabilité, tout en restant douce et esthétique au quotidien. Pour cela, vous devez faire attention aux produits utilisés pour le lavage, aux techniques de nettoyage et à sa durée d’utilisation.

Comment utiliser la culotte menstruelle pour la préserver ?

Avant la toute première utilisation, lavez la culotte menstruelle en machine à 30°. Cette astuce va aider à améliorer ses capacités absorbantes.

Vous pouvez porter une culotte pour les règles jusqu’à 12 heures d’affilées sans craindre une éventuelle fuite. Cependant, cette durée dépend aussi de votre flux, et s’il est particulièrement abondant, il vaut mieux changer la culotte hygiénique plus tôt.

Idéalement, préparez-vous à avoir au moins 3 culottes périodiques pour pouvoir suivrez les recommandations d’entretien, soit, une pour le jour, une autre pour la nuit et une culotte menstruelle pour le lendemain le temps que les autres soient nettoyées. D’ailleurs, veillez à passer l’étape de prélavage après chaque utilisation pour faciliter le lavage par la suite.

En outre, certaines femmes ont du sang plus acide que la moyenne. Et la culotte menstruelle risque de se décolorer plus rapidement ou de perdre son efficacité. Dans ce cas, il serait plus judicieux d’utiliser sa culotte de règles avec une coupe menstruelle pour mieux préserver sa protection périodique. C’est aussi une solution efficace si vous avez des flux très abondants, ou si vous avez peur des éventuelles fuites durant la journée.

Comment nettoyer sa culotte périodique ?

Un nettoyage efficace de ses culottes de règles comporte trois étapes obligatoires : le prélavage, le lavage proprement dit et le séchage.

Comment effectuer un prélavage de la culotte menstruelle ?

Après utilisation de la culotte de règles, vous devez commencer le nettoyage avec une étape de rinçage. Privilégiez alors l’eau froide, car la chaleur risque de faire coller le sang sur le textile ou de fragiliser le tissu qui va perdre alors de son efficacité.

Pour ce faire, prenez une bassine d’eau et trempez la culotte dedans avant de la frotter pour faire partir le maximum de sang. Vous pouvez ensuite passer la culotte à la machine ou effectuer un lavage à la main. Si vous ne pouvez pas tout de suite passer au lavage, pensez à étendre votre culotte périodique.

Comment effectuer le lavage en machine de sa culotte hygiénique ?

Le lavage en machine est le plus recommandé pour éliminer efficacement les bactéries de vos culottes menstruelles. Pour cela, placez votre culotte dans un filet de lavage afin de préserver l'esthétique et la qualité du textile. Puis, lancez la machine pour un cycle de 30° à 40° maximum.

Privilégiez une lessive naturelle ne contenant ni glycérine, ni assouplissant, ni adoucissant. En effet, ces composants peuvent endommager les fibres végétales de la zone absorbante de votre culotte !

Petite astuce : versez une cuillère à soupe de vinaigre blanc ou d’huile essentielle d’arbre à thé dans le bac de rinçage. Cette astuce va assouplir votre linge tout en éliminant les mauvaises odeurs.

Comment effectuer un lavage à la main  de sa culotte hygiénique ?

Vous pouvez aussi laver la culotte à la main si vous avez peur de l’endommager avec la machine. Utilisez dans ce cas un produit bio pour la savonner et frottez délicatement avant de l’essorer. Ne la tordez pas pour ne pas abîmer la dentelle !

Comment laver sa culotte périodique pour les petites fuites ?

Si vous utilisez la culotte menstruelle pour les petites fuites, vous pouvez suivre le même procédé susmentionné pour retirer les taches du tissu. Par contre, le prélavage n’est plus obligatoire et vous n’avez plus qu’à passer la culotte hygiénique directement à la machine.

Comment faire sécher sa culotte menstruelle ?

Le séchage d’une culotte périodique se fait idéalement à l’air libre pour préserver la qualité et les propriétés des différentes couches de tissus. Évitez catégoriquement le sèche-linge ou le séchage contre un radiateur. En effet, ces méthodes, bien que rapides, risques d’endommager les capacités absorbantes et l’imperméabilité des tissus, vous exposant dès lors à d’éventuels risques de fuites.

Cette technique bien qu’efficace comporte un petit inconvénient : vous devez attendre quelques heures pour pouvoir remettre votre culotte de règles. Raison pour laquelle vous devrez avoir en votre possession plusieurs culottes ou d’autres protections telles que la serviette hygiénique lavable le temps du séchage de vos culottes menstruelles.

Quels produits privilégier pour nettoyer sa culotte menstruelle ?

La meilleure alternative reste une lessive bio, qui n’encrasse pas votre culotte de règle pour qu’elle ne perde pas ses propriétés absorbantes. 

Vous pouvez donc utiliser des produits sans paraben, ni parfum, comme la lessive à l’aloe vera ou au bicarbonate de la marque Rainett pour laver vos culottes périodiques. Ou bien des lessives en poudre sans conservateur, parfaites pour une eau dure. Si vous êtes un peu pressée et que vous n’avez pas de lessive sous la main, vous pouvez utiliser des noix de lavage. Ils sont naturels et économiques, car vous pouvez mettre 5 noix dans la machine et même les réutiliser jusqu’à 3 fois pour vos prochaines séances de lavage. Cela dit, comme ils ne contiennent pas d’anticalcaire, vous pouvez ajouter du vinaigre blanc pour protéger votre machine du calcaire tout en assouplissant le tissu de vos culottes de règles.

Sinon, préparez votre propre lessive fait-maison naturelle.

Lessive à base de savon de Marseille :

Contenant au moins 72% d’huile végétale (huile d’olive, de palme ou de coco), ce savon authentique est réputé pour sa douceur et son efficacité, et elle ne contient qu’une quantité infime de glycérine après la saponification.

Pour cette lessive, réchauffez un litre d’eau dans une grande casserole. Puis, versez dedans 30g de savon de Marseille en copeaux (vous pouvez aussi râper directement le bloc de savon). Remuez bien à feux doux jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Ensuite, retirez du feu pour que cela tiédisse et ajoutez 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Versez la mixture dans une bouteille de 1,5 litre et secouez bien jusqu’à refroidissement complet de la lessive.

Lessive au lierre :

Contenant une infime quantité de saponine, le lierre mousse très bien et peut vous aider à concocter une lessive écologique pour prendre soin de vos culottes de règles. Pour cela, commencez par rincer une cinquantaine de feuilles de lierre grimpant bien fraîches dans de l’eau claire. Puis, coupez-les grossièrement à la main ou froissez-les pour les placer dans une casserole remplie d’un litre d’eau. Couvrez et laissez la miction bouillir. Ensuite, laissez mijoter à feu doux pendant une quinzaine de minutes avant de retirer. Après quoi, mettez la casserole de côté pendant une nuit entière pour macérer le mélange. Le lendemain, filtrez et versez la lessive dans une bouteille de 1,5 litre. Notez que vous pouvez la conserver au frais jusqu’à 1 mois. Vous pouvez également congeler des glaçons de lessive prêts à l’emploi. Pour 10kg de linge, 4 ou 5 glaçons suffisent amplement.

Lessive aux cendres végétales

Grâce à sa richesse en potasse et en bicarbonate de soude, la cendre de bois constitue un excellent détergent. De plus, vous pouvez en trouver facilement, par exemple en récupérant celle de votre cheminée ou en achetant dans des jardineries. Pour commencer, vous devez tamiser les cendres pour ne conserver que la poudre. Versez 150 g de cendres dans une grande bassine et mélangez avec 1,5 l d’eau. Laissez de côté pendant 24 heures environ en remuant de temps en temps. Puis, filtrez avec un linge avant la mise en bouteille.

Quels produits pour retirer les mauvaises odeurs sur une culotte menstruelle ?

Si le sang de vos règles a un pH plus élevé, il peut entraîner une odeur désagréable. Dans ce cas, la culotte périodique doit être nettoyée en profondeur pour être décrassée. Pour ce faire, vous pouvez la tremper pendant une heure dans un litre d’eau tiède mélangée à une cuillère à soupe de percarbonate de soude. Sinon, utilisez un mélange de 0,5 l d’eau tiède et d’une cuillère à soupe de bicarbonate de soude.

Si vous tenez à parfumer vos culottes, évitez les huiles essentielles, car elles pourraient abîmer le tissu tout en étant allergènes !  Privilégiez plutôt les fragrances naturelles que vous pouvez verser dans le bac adoucissant ou ajouter à votre lessive fait-maison. Vous pouvez aussi vaporiser de l'eau florale mélangée à de l’eau déminéralisée après le lavage de vos culottes pour qu’elles sentent bon. Sinon, placez simplement des sachets de lavande dans votre tiroir à culotte.

Quelles erreurs faut-il bannir pour ne pas endommager sa culotte pour les règles ?

Pour entretenir votre culotte périodique, vous devriez éviter certains gestes et certains produits pouvant les endommager. Voici donc les erreurs à bannir absolument :

  • Les lessives et produits nettoyants agressifs comme la javel ou les cristaux de soude peuvent endommager les fibres textiles de la culotte de règle.
  • Pour un lavage en machine, un programme trop fort risque de « cuire » le sang et donc de nuire au tissu. La température idéale est de 30°, et si vous tenez à plus de chaleur, ne dépassez pas les 40°.
  • Le sèche-linge ou le séchage au radiateur ou avec un sèche-cheveux est aussi une très mauvaise idée. La forte température pourrait brûler les fibres et donc endommager les tissus. Préférez le séchage à l’air libre et prévoyez des culottes périodiques de rechange ou des serviettes hygiéniques réutilisables pour ne pas être prise au dépourvue.
  • Les adoucissants et assouplissants en tout genre sont non-naturels et peuvent, sur le long terme, abîmer les tissus de la culotte pour les règles, notamment les fibres qui perdent de leur capacité d’absorption. De toute façon, votre culotte n’en a pas besoin, car elle est naturellement douce. 
  • Limitez les lessives grasses et les savons gras, comme le savon noir ou le savon d’Alep, car elles sont difficiles à rincer et peuvent donc boucher les pores de l’insert. Ce qui va nuire à ses capacités d’absorption.
  • Tremper longtemps la culotte périodique est inutile pour la laver. Après l’utilisation, vous avez juste à rincer, puis à laver en machine et à sécher à l’air libre.
  • Un essorage trop violent est aussi néfaste pour votre culotte. Ne la tordez pas, ne la brossez pas, car elle n’a pas besoin d’être malmenée pour être bien propre.
  • Comme vous l’aurez compris, les culottes de règles détestent la chaleur, aussi bannissez également le fer à repasser pour assurer leur longévité.

Comment laver ses serviettes hygiéniques réutilisables ?

La serviette hygiénique lavable est un parfait compromis aux culottes de règles, surtout que vous aurez besoin de soit des culottes de rechange, soit d’autres protections périodiques le temps que les autres culottes sèchent. Mais tout comme la culotte de règle, la serviette hygiénique doit aussi être nettoyée pour que vous puissiez la réutiliser.

Tout comme avec la culotte périodique, le lavage se fait en deux temps : le prélavage et le lavage en machine.

Le prélavage de votre serviette hygiénique

Tout d’abord, vous devrez effectuer un rinçage manuel. Prenez une bassine d’eau tiède (pas chaude) et frottez la serviette hygiénique dedans pour retirer le maximum de sang. Si le sang a du mal à partir, vous pouvez utiliser un savon détachant ou du bicarbonate de soude pour vous aider.

Ensuite, essorez la serviette hygiénique réutilisable avant de passer en machine à laver.

Le lavage en machine de votre serviette lavable

Mettez vos serviettes dans la machine et lancez le programme pour un cycle de 40°ou 60°C. Vous pouvez les placer directement avec les autres vêtements, d’autant plus que le frottement durant le processus favorisera un nettoyage en profondeur de votre serviette. De toute façon, le sang a déjà été en grande partie retiré durant le prélavage. Tout comme pour les culottes de règle, évitez les adoucissants, assouplissants et produits agressifs pour préserver les propriétés absorbantes de votre serviette hygiénique réutilisable. Si vous tenez à assouplir votre linge, versez une demi-tasse de vinaigre blanc dans le bac de rinçage.

Le séchage de vos serviettes hygiéniques réutilisables

Après le lavage, placez les serviettes lavables au sèche-linge, en cycle doux. Mais pour mieux les préserver, privilégiez le séchage à l’air libre, comme avec la culotte de règle. En effet, le séchage en sèche-linge, avec un sèche-cheveux ou au radiateur peut abîmer le tissu imperméable anti-fuite de la serviette lavable.

Attention, le sèche-linge utilisé trop fort ou trop fréquemment pourrait abîmer les fibres végétales de la serviette hygiénique lavable et nuire à l’efficacité de son textile imperméable anti-fuite. Vous risqueriez alors de sérieusement réduire sa longévité.

Si des taches de sang persistent sur votre serviette hygiénique réutilisable, vous pouvez facilement les retirer grâce à cette astuce très simple : mélangez un litre d’eau chaude et une cuillère à soupe de percarbonate de soude. Puis, trempez les serviettes lavables dedans pendant au moins une heure. Après quoi, les taches s’en iront d’elles-mêmes, ou vous n’aurez plus qu’à frotter un peu pour les enlever de vos serviettes hygiéniques lavables.

Conclusion :

Maintenant que vous savez tout ce que vous devez faire et tout ce que vous devez éviter pour prendre bien soin de vos culottes menstruelles, il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement de tous les avantages de cette alternative naturelle, écologique, économique, saine et confortable. N’oubliez pas non plus que de nombreux choix s’offrent à vous avec la culotte de règles : différents modèles sont conçus pour tous les flux, toutes les tailles et les préférences (string, shorty, taille haute, etc.). C’est une expérience fabuleuse qui ne vous décevra certainement pas.

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés

Notre article ne vous convient pas?

Même si nous sommes sûrs de la qualité de nos produits et de la satisfaction de nos clients, nous proposons le Satisfait ou Remboursé pendant 14 jours après réception des articles !

Paiement Sécurisé

Notre boutique utilise la technologie de cryptage SSL qui vous offre une sécurité maximale, notamment sur la protection des données pour les services bancaires en ligne.